Paralysie du sommeil (Sleep paralysis)


C'est une chose assez simple. Cela fait partie du processus du sommeil. La paralysie du sommeil vous connaissez ? C'est pas grand chose, vraiment. Ton corps produit une substance qui paralyse ton corps pendant la phase de sommeil paradoxal, pour pas que tu blesse en bougeant comme un fou pendant ton rêve. C'est pas grand chose.

Okay donc, tu viens d'ouvrir les yeux, et tu ne peux pas bouger les parties de ton corps. C'est cette substance. Oh et puis, tu peux essayer encore et encore de plier ces orteils, ça ne marchera pas. pense à autre chose, calme toi, ça va bientôt se terminer, c'est cool. C'est normal.
Oh oui et puis, quelque chose de presse le torse, très fort, c'est dur de respirer. C'est lourd, tellement lourd...Ce truc sur ta poitrine. La substance. C'est à cause de cette substance ! Arrête de sans cesse essayer de crier, ça ne marchera pas. Les muscles de ta gorge sont paralysés eux aussi. Tu ne peux toujours pas respirer.

Tes yeux sont fixés sur le plafond blanc, tu ne peux rien fixer d'autre. Tu vois des ombres...formant des formes dont tu essaies de ne pas penser. Une main hérissée de griffes, une image de dents acérées et sombres. Toutes ces images viennent de ton subconscient. Un visage se dessine au dessus du tiens, il te fixe, avec un regard mauvais, à travers des yeux noirs et vides.Tu penses que tu entends des chuchotements aigus, des sifflements haineux, comme un serpent qui se fait déranger...

D'un coup une lumière blanche, traversa la pièce, comme une voiture s'enfonçant dans une rue, en dissipant les ombres. Le poids sur ta poitrine est parti, tu peux respirer, tes mains serrent des feuilles (???).
Tu sens qu'une entité est passée, mais...c'était juste l'histoire d'un moment. Tu fais des mouvements rapides avec ton corps, juste pour te prouver que tu peux. Tu t'assieds, tu prends une longue inspiration, et tu commence à rigoler, en pensant à ce qui vient de se passer. La paralysie du sommeil, c'est débile.

Tu te tournes, pour secouer ta copine, afin qu'elle se réveille, histoire de partager ton expérience. Tu te sens paralysé, encore, mais cette fois ci, ça n'a rien à voir avec la paralysie du sommeil. Tu regardes le sang, le couteau planté dans sa gorge, ses yeux, vides, profonds, sa bouche, ouverte dans un cri silencieux.

Tu a survécu au "Syndrome de la Vieille Sorcière".
Elle, non.

_________________________________________________________________________________

2 comments:

  1. je me suis encore perdu sur le net

    ReplyDelete
  2. J'avais 15 ou 16 ans la 1er fois que j'ai eu droit à ce trouble du sommeil. j'en ai 27 et j'ai ça au moins une fois par mois (depuis ... 10 ans)
    Au fil du temps j'ai appris à prendre ça comme un jeu ... parfois j'essaye de voir jusqu'où cette folie peut aller, j'avoue que parfois c'est tellement flippant que je n'arrive pas à garder mon calme.
    Je dois aussi dire que j'avais une de ces peur étant ado, surtout les 1er fois quand on n'a aucune explication sur ce qui se passe.

    ReplyDelete