Sarah O' Bannon

On avait l'habitude de construire des cercueils avec un trou dedans, 1m20 de tubes en cuivres et une clochette. Le tuyau permettait de faire passer de l'air pour les victimes qui seraient accidentellement enfermées vivantes.



Dans un petit village, Harold, le fossoyeur, entendant une clochette lors d'une nuit, partit voir si c'était encore des enfants qui jouaient aux fantômes. Ou bien le vent, c'était possible. Cette fois là, ce n'était ni l'un ni l'autre. Une voix dans le cercueil suppliait d'ouvrir et d'être déterré.



"Vous êtes Sarah O'Bannon?" demanda Harold.



"Oui !" répondit une voix étouffée.



"Vous êtes née le 17 septembre 1827 ?"



"Oui !"



"La tombe dit que vous êtes morte le 20 février 1857."



"Non, je suis vivante, c'était une erreur ! Déterrez-moi, libérez-moi !"



"Désolé, ma p'tite dame," dit Harold, écrasant la clochette du pied pour l'arrêter et recouvrant le tuyau de terre. "Mais nous sommes en août. Quoi que tu sois en bas, c'est sur que tu n'es pas vivant, et tu sortiras pas."

_________________________________________________________________________________

No comments:

Post a Comment